Essuyez vous les pieds en sortant!

Visite de l'antre secrète de NTN SNR

Ce monsieur a un job que beaucoup de gens ne voudraient pas faire.

Nous sommes dans les sous-sols d’un site industriel de NTN SNR.

C’est là qu’on retraite les huiles des machines qui se trouvent dans l’atelier principal, juste au dessus.

On y rentre pas comme ça…

C’est dangereux, bruyant, un peu sale (on retraites des huiles industrielles usagées tout de même).

Et il faut porter des EPI spéciaux, dont une casquette pour éviter que les gouttes d’huile vous tombent sur la tête…

Et pourtant, je me sentais comme un gosse en descendant l’escalier vers ces sous sols mystérieux.

C’est assez impressionnant… On se retrouve sous les machines, on sent leurs vibrations, on sent plus qu’on entend l’impact des presses juste au dessus nous, on fait attention où on marche, on fait attention où on met les coudes…

Et dans ces sous sols menaçants et hostiles, on rencontre ce gars jovial, qui sifflotte en changeant ses filtre à huiles.

Et il vous accueille CHEZ lui!

Il était tout content d’avoir de la visite.
Il m’a fait faire le tour du propriétaire, m’as montré les différents stades de traitement et de purification.

Il a ouvert une machine pour moi, pour me montrer les différentes étapes de son travail.
Il était très content qu’on s’interresse à lui. D’après ce que j’ai compris, il avait un peu un statut d’ours, de solitaire de la montagne au sein de l’usine.

Ils ne sont que deux à travailler là, un peu isolés, mais ça avait plutôt l’air de leur plaire.

Bizarrement, cet endroit – malgré le niveau sonore, malgré les odeurs d’huile chaude, malgré la claustrophobie que l’on ressent et l’impression d’être très loin dans les entrailles de la Terre – cet endroit fini par vous envahir de calme.

Il n’y a personne, il n’y a pas l’agitation et le fourmillement que l’on peut voir dans le reste de l’usine.
Les gestes sont simples et précis, bien huilés (si je peux dire…)

C’est un endroit hors du temps, et au bout de quelques minutes, on s’y sent bien, privilégié…
Et pour les photos, c’est absolument extraordinaire!

Et, oui, il m’a bien dit de m’essuyer les pieds en sortant…