J’ai toujours été attiré par les usines, les friches industrielles, les machines.

J’ai toujours aimé le béton, l’acier, les grues, les moteurs, la graisse.

Une de mes rève est d’arriver par hélicoptère sur une plateforme pétrolière, si possible par gros temps.

D’ailleurs, si d’aventure vous avez une plateforme pétrolière à photographier, s’il vous plait,  contactez moi !!!

Mes clients de NTN-SNR m’ont fait un cadeau extraordinaire…

Après une collaboration suivie avec de nombreuses missions au cours de la dernière année, ils m’ont tout simplement donné carte blanche.

Parcourir les sites de long à large à la recherche d’images belles, mettant en valeur leur activité, leurs collaborateurs, leurs savoir-faire et la beauté brute de leurs usines. Et ce sans guideline ni instruction précise…

Totale liberté, donc, un rêve pour moi!

Et dans une entreprise centenaire, il y a de quoi faire…

Quand j’ai commencé la photo, je cherchais ce coté industriel dans les villes où je passais:  Londres, Hambourg, San Francisco.

Je laissais de coté les attractions touristiques et les monuments pour chercher les grues, les barres d’immeubles, les chantiers, les entrepots, et si possible de nuit

Et cette mission m’a permis de renouer avec le photographe débutant que j’étais alors et avec le style que j’avais à l’époque, et rien que pour cela, c’était vraiment fantastique!

Je vais consacrer cet article aux machines, et aux batiments. Les personnes auront un article dédié, il y a beaucoup à montrer et à raconter.

Les usines sont fascinantes. On imagine jamais ce qu’on va y trouver quand on les voit de l’extérieur.

Les abords sont en général assez calmes, les bâtiments ne laissent rien deviner de ce qu’il s’y passe.

Pour moi qui ait pas mal voyagé, cela m’évoque le moment un peu inquiétant et très excitant de la sortie de l’aéroport, quand vous arrivez dans un pays exotique pour la première fois.

Vous avez beau avoir lu des guides, vu des photos, parlé à d’autres voyageurs, rien ne peux vous préparer à la confrontation directe avec la réalité!

C’est la même chose ici, vous passez la porte, et d’un seul coup, on est assailli par une foule de bruits, d’odeurs, d’activité.

Après ce premier choc, on prend ses repères, On regarde et on découvre.

La lumière qu’elle soit artificielle ou naturelle est incroyablement belle, et pour peu qu’il y ait un peu de fumée, ça devient dantesque!

Des tunnels du sous sol courant sous des presses hydrauliques de dizaines de tonnes aux fours à sel en fusion, des petits ateliers à part aux sous pentes et aux toits, j’ai eu accès à tous les recoins des 4 sites que compte l’entreprise dans la région d’Annecy.

photographe-industrie-Lyon
photographe-industrie-Lyon
reportage-industriel-lyon-equipe
portrait-corporate-lyon-dirigeant
photographe-industrie-Lyon
photographe-industrie-Lyon
photographe-industrie-Lyon
photographe-industrie-Lyon